Boutique Chloé par Sabrya Hamidi

Chloé née à Genève, boutique de bijoux et décoration

L'histoire de la boutique Chloé à Genève est d'une authenticité sans pareille.
Une maman, Sabrina, et un papa, Fred, qui travaillaient respectivement dans la petite enfance et l'événementiel prennent la décision de partir après la naissance de leur première fille en Indonésie.
Dans le village où ils arrivent pour la première fois, leurs regards se croisent autour d'un projet pour le moins onirique, mais l'air et la mélodie culturelle indonésienne les enivrent d'une aspiration idyllique.

Il suffit de s'enquérir de la vie ailleurs et on y trouve le rythme, le rituel et les rites d'un quotidien dont on était à la quête.
Une vie partagée autour de leur enfant, c'est ce qu'ils s'évertuaient à concevoir depuis que Sabrina était enceinte à Genève.
« Vivre notre bébé à l'étranger », si exemplaire était leur souhait, et non moins invraisemblable ce parcours de vie qu'ils souhaitaient ériger.

Sabrina a toujours été une grande passionnée de bijoux, c'est donc pendant son congé maternité en Indonésie que les parents quittent leurs travails et se lancent dans une aventure manifestement envoûtante et fascinante.
Il décident tous deux de revenir pour le marché de Noël à Genève, afin de proposer une collection de bois précieux venant de l'art traditionnel à Bali, et inspiré de spiritualité chinoise et thaïlandaise.
Après un large succès sur le marché et une demande abondante de leurs bijoux manufacturiers, ils ouvrent leur première boutique à Plainpalais « Chloé née à Genève ».
Un nom de boutique qui reste dans le lignage d'un roman insolite.
En effet, d'une singularité étourdissante, et exprimant l'importance de la Mère-patrie comme désignation des personnes, les villageois ont surnommé la fille de Fred et Sabrina, « Chloé née à Genève ».

Quelques années plus tard, la petite soeur de Chloé a permis l'établissement d'une deuxième boutique place de Grenus, consacrée cette fois à la naissance d'une deuxième perle du Pacifique prénommée Rose.

Au delà des collections exposées dans les boutiques, les bijoux proposés par Fred et Sabrina sont faits sur-mesure en 2 ou 3 jours, ce sont des modèles uniques qui correspondent à des envies et des demandes particulières de clients.
L'idée est de suppléer leur savoir-faire aux goûts de chacun.
La collection « Makish » qui signifie « Merci » en indonésien, représente ce mélange entre la signification astrologique et l'esthétique qu'ils ont dédié à chaque bijou.
Par ailleurs, vous pourrez trouver dans les boutiques un arsenal d'objets de décoration faits eux-mêmes ou par des créateurs qu'ils qualifient de « coup de coeur ».

« Rose née à Genève » a ouvert il y a 3 ans et offre un panel fabuleux de décoration et d'accessoires annexes à la bijouterie.
On peut y trouver des cadeaux pour la fête des mères, des grands-mères, pour les jeunes filles et femmes mais ils ponctuent leur volonté d'ouvrir davantage les gammes au masculin.
Ainsi les papas et petits garçons peuvent également trouver dans cet endroit mystique des objets ou bijoux très personnalisés.

C'est un boutique qui inspire, convoite une appétence pour la finesse et la distinction.
C'est un lieu qui réciproquement est agréable et délectable pour le client, et à l'évidence accommodant pour eux, qui ont l'impression de partager une partie de leur biographie familiale.